Spectacle 2020


Le RÉVISOR

d'après Nikolaï Gogol

 

 

« Ne vous en prenez pas à votre miroir,

si votre gueule est de travers. »

(Dicton populaire.)


Bien que datant de 1836, le propos de cette œuvre, parmi les plus jouées dans le monde de cet auteur, n'a rien perdu de son actualité. Dans une petite bourgade, perdue quelque part en Russie profonde, on y voit et y vit le goût du pouvoir et ses turpitudes, la corruption pouvant l'entourer, les mesquineries humaines liées à l’appât du gain, mais aussi la naïveté des uns et des autres lorsque l'inédit et l'imprévu surviennent. Le tout sur un ton ironique, drôle et que nous voulons burlesque.  Le 19ème siècle n’est, au fond, plus si éloigné de notre époque, pourtant férue de démocratie.


Photo: flyer  du spectacle "L'importance d'être constant" par AareThéâtre

Antoine Antonovitch Skvoznik-Dmukanovski, le préfet de la ville

 | Yves Seydoux

Anna Andreevna, sa femme

                   | Christine Mühlemann

Ammoss Phiodorovitch Liapkine-Tiapkine, le surveillant des bonnes œuvres,      

| Paul Pignat 

Ivan Kouzmitch Chpekine, le directeur des postes, 

   | Yari Maltese 

Un marchand et bourgeois, Piotr Ivanovitch Dobtichineski

          | Pauline Rivoire 

Autre marchand et bourgeois, Piotr Ivanovitch Bobtichineski  

| ???????????

Ivan Alexandrovitch Khlestakov, le fonctionnaire de Petrograd, 

           | Laura Périgaud 

Son domestique, Ossip

                      | Marie-Claude Reber

Le commissaire de police, Stepan Ilitch Oukhovertov

                               | Jean-François Perrochet

 

  

DÉCOR ET TECHIQUE

     | Beat Reber

 

MISE EN SCÈNE

             | Jérémie Millot